Embrouille au Voile-à-Roc

BOUFFE

25 Dennéide 1629.

Le directeur des études, un savant qui enseignait à l’Académie militaire du Voile depuis des lustres, plaqua un index et un pouce contre ses yeux. Il contenait le plus possible sa colère.

Tout autour de lui, les responsables du département des avancées technologiques s’affairaient à étouffer les flammes qui rongeaient les rideaux, qui usaient de sortilèges aquatiques pour contenir l’incendie… le laboratoire flambant neuf de l’Académie était percé d’une faille immense dans son mur principal, la pluie de la Dennéide s’engouffrait sur les paillasses et noyait les béchers et creusets encore intacts. Un laboratoire plus flambant que neuf, à présent. Les travaux de réparation allaient coûter des milliers de piastres.

Le responsable était vivement vilipendé par le professeur des sciences occultes, un Gros-Bec dégingandé, dont la blouse grise était noyée de cendres. Il se confondait en excuses malhabiles. Les mains maigres de cet adolescent corniaud et déplumé trituraient une sacoche élimée à une vitesse folle.

— Je pense que… une exclusion immédiate de l’établissement semble de mise, monsieur Vielen. Prenez vos affaires et disparaissez.

Lire la suite

CONTES

Embrouille au Voile-à-Roc

Image

Par la Barbe de Barned!

 

Par la Barbe de Barned2

2 Sadralée 1629.

Après la Fête des Lumières, on rapporta d’étranges histoires dans la contrée de Jostval. Tout autour du grand lac de Cyro, où l’eau bleuoyait au début du Mérisée et flamboyait à la fin de la Sadralée, des voyageurs se faisaient dépouiller dans les bosquets, ils revenaient en ville terrorisés, les paumes blotties contre leurs ouïes.

C’est le Barde de Barned ! criaient-ils à s’en détruire la glotte.

Mais curieusement, le Tribun de la Légion estimait que ce n’était pas la priorité des soldats que de s’occuper des ragots de taverne, aussi, il y aurait bien un mercenaire ou deux pour se charger de cette affaire.

— Crétinerie, bouffonnerie, bill’vesée du gouvern’ment, maugréa Rogah, un jeune sot qui avait grandi dans les faubourgs de la capitale.

Du haut de ses dix-sept ans, c’était un Gros-Yeux déjà solidement bâti. Un peu gras du ventre, le bougre n’appréciait que trop bien la cuisine riche de son paternel.

D’une, il en avait assez que les adultes du village lui répètent sans interruption de se trouver un métier respectable et arrêter d’aller chercher querelle au hasard sur la lande, de s’engager une bonne fois pour toutes dans la Légion. De l’autre, il voulait montrer à ces imbéciles qu’un civil pouvait se montrer utile et probe, plus que n’importe quel soldat.

Lire la suite

CONTES

Par la Barbe de Barned !

Image

Le Guerrier

Le Guerrier

15 Bételade 1621.

C’était au croisement de Landon et Cosine, des faubourgs du Voile-à-Roc, l’épi des cités agraires de Jostval, où régnait le Tribun. La Légion commandée par ce dernier protégeait la populace, depuis ses frontières par son corps militaire rangé et à l’intérieur de ses terres sauvages par les Protecteurs, grands rôdeurs de ces temps-là.

Parfois, un gredin, une crapule parvenait à se faufiler dans les mailles du filet de fer légionnaire. Il arrivait qu’un voyageur se fasse dépouiller, qu’une vilaine bagarre éclate dans quelque taverne d’un hameau des Danilels… cela pouvait survenir, le danger n’était pas inexistant.

Lire la suite

CONTES

Le Guerrier

Image

Concernant les anhumains adipeux

journalZella4

UNIVERS

Concernant les anhumains adipeux

Image

Brouchette !

Brouchette3

Par un bel après-midi de Mérisée, tandis que les champs givrés du Voile-à-Roc et les pins noirs se laissaient recouvrir d’une fine couche de neige, il y avait de l’agitation dans une grande maison des beaux quartiers de la ville fortifiée.

Quand je dis maison, devrai-je dire plutôt manoir, car c’était une grande bâtisse ornée d’une petite coupole d’observation dans son grenier. Ses occupants pouvaient même profiter d’un sous-sol pour entreposer leur bardas et d’une cave pour y faire vieillir du vin, du champagne, et plus important encore : quelques bouteilles d’hypocras et une bonne réserve d’hydromel.

Lire la suite

CONTES

Brouchette !

Image